Les industries alimentaires et biologiques

Publié le : 29 mars 20183 mins de lecture

Si l’industrie alimentaire représente déjà une part importante pour l’économie française, avec 172 milliards d’euros de chiffres d’affaires, seulement en 2107, l’industrie biologique elle devient l’étoile montante de ce secteur. Avec l’engouement des consommateurs pour tout ce qui est bio, les industries alimentaires et biologiques contribuent aujourd’hui à la richesse nationale.

La croissance de l’industrie alimentaire

Employant près de 420 000 salariés, les industries alimentaires et biologiques sont le 2e secteur industriel qui emploie le plus de travailleurs de France. La croissance constante de ce domaine est certainement due au fait que plus de 80 % des aliments consommés en France sont des produits locaux ou nationaux. L’agroalimentaire, grâce à l’importance de sa production, peut donc créer plusieurs emplois pour les personnes actives. Mais ce n’est pas la seule raison puisqu’en raison de la diversité des activités à réaliser et des niveaux à intervenir (production, vente, acheminement, recherche, etc.), le secteur offre également de nombreux débouchés parmi lesquels les travailleurs peuvent choisir en fonction de ses études, ses formations et ses qualifications. D’ailleurs, les métiers dans ce secteur sont accessibles avec un CAP.

L’engouement vers l’industrie biologique

Ces dernières décennies, avec le développement durable et le désir de privilégier la protection de l’environnement, l’industrie alimentaire et biologique a connu un revirement des plus avantageux. En effet, les consommateurs raffolent de plus en plus des produits certifiés bios grâce à leur image positive et bénéfique, non seulement pour la santé, mais aussi pour l’environnement. Actuellement, le nombre des industries de transformation agricoles bio en France atteint plus de 1 500 entreprises. Un chiffre qui n’était pas encore envisageable il y a quelques années encore. En dépit du fait que l’industrie bio ne représente que 3 % de la consommation alimentaire, les consommateurs commencent à se rendre compte que c’est une solution de consommation sûre qui est à la fois écologique et économique.

Les métiers des industries alimentaires et biologiques

Outre la production agricole, les industries alimentaires et biologiques ont également ouvert à un certain nombre de débouchés pour les travailleurs à la recherche de métier. Les fonctions sont diversifiées étant donné que les industriels devront agir sur différent niveau à partir de la production (plantation, récolte, etc.), en passant par la logistique et la maintenance sans oublier les métiers pour la commercialisation, la recherche et l’innovation des produits ou encore le contrôle de la qualité, de l’hygiène et de l’environnement. Les opportunités sont donc nombreuses et surtout accessibles pour tout le monde ayant ou non un diplôme universitaire.

Plan du site